Nombre de trains admissible sur la voie historique du point de vue nuisance sonore.

vendredi 23 mars 2012
par  adrd07
popularité : 2%

1. Définition d’un Point Noir Bruit :

La définition d’un Point Noir Bruit est définie par la circulaire du 25 mai 2004 (Fig.1) :

Fig.1 : Définition d’un Point Noir Bruit.

Les niveaux de pression acoustique continu équivalent pondéré A sont des moyennes calculées sur des durées respectivement de 16h et 8h pour LAeq(6h00-22h00) et LAeq(22h00-6h00).

2. Méthode de calcul de la pression acoustique continu équivalent pondéré A :

A partir de la courbe du niveau sonore mesurée exprimée en dBA en fonction du temps (Fig.2). JPEG - 30 ko Fig.2 : Mesure du niveau sonore en continu (donnée RFF).

Un changement d’échelle est réalisé (Fig.3) sur l’axe des ordonnées par la relation : JPEG - 45.4 ko Fig.3 : Changement d’échelle de l’ordonnée.

Une intégration sur un intervalle de temps est faite par une méthode numérique (Fig.4), en faisant la somme des aires des rectangles de largeur 1 seconde par exemple, puis en divisant la somme par l’intervalle de temps. La somme du rapport des énergies sonores de 6h00-22h00 (soit sur un intervalle de 16h = 57600 secondes) et de 22h00-6h00 (soit sur un intervalle de 8h = 28800 secondes) pourront être calculées. JPEG - 21.3 ko Un nouveau changement d’échelle est fait pour revenir en dB par la relation LA(dB)=10.LOG(W/Wo) Les niveaux de pression acoustique continue équivalent pondéré A sont ainsi calculés : LAeq(6h00-22h00) et LAeq(22h00-6h00).

Il est a noté que cette méthode de calcul a été développée par la médecine du travail, afin de caractériser la pénibilité dû au bruit d’un poste de travail sur 8h00.

3. Nombre de train maximum respectant la limite donnée par le LAeq(6h00-22h00) :

Le LAeq(6h00-22h00) correspond à la somme des petits rectangles de 1 seconde de largeur multipliée par le rapport d’énergie, le tout est divisé par la durée qui est de 57600 secondes. Prenons maintenant le problème à l’envers, avec les données et hypothèses suivantes :

Laeq(6h00-22h00)=73 dB

Niveau sonore naturel (bruit de fond) noté BN

Niveau sonore d’un train noté BT

Durée d’intégration=57600 secondes

Temps de passage d’un train=60 secondes

Nombre de train noté Nb

Nous avons donc d’après la relation (2) : JPEG - 30.7 ko Application numérique :

La journée le niveau sonore naturel (bruit de fond) noté BN=50 dB

Si vous êtes très proche de la voie le niveau sonore d’un train noté BT=90 dB

Nous obtenons un Nombre maxi de 19 trains

4. Nombre de train maximum respectant la limite donnée par le LAeq(22h00-6h00) :

Par une démarche identique en prenant : Laeq(22h00-6h00)=68 dB Durée d’intégration=28800 secondes Nous obtenons la relation : JPEG - 6.9 ko Application numérique :

La nuit le niveau sonore naturel (bruit de fond) noté BN=40 dB

Si vous êtes très proche de la voie le niveau sonore d’un train noté BT=90 dB

Nous obtenons un Nombre maxi de 3 trains

5. Nombre de train maximum respectant la limite donnée par la circulaire du 25 mai 2004 :

En fonction du bruit émis par les trains nous sommes en mesure de déterminer le nombre maximum de trains pouvant circulé (Fig.5) tout en respectant la circulaire du 25 mai 2004.

La loi étant valable pour tous les citoyens, il suffit de connaitre (par une mesure du bruit) le bruit d’exposition des habitations les plus proches de la voie lors du passage des trains afin de connaitre le nombre maximum de trains pouvant circuler sur la voie historique. JPEG - 55.1 ko Fig.5 : Nombre de trains maxi pouvant circuler sur la voie (en ordonnée) en fonction du niveau sonore d’exposition en façade de l’habitation (en abscisse, en dB).


Commentaires