Rencontre du député maire de Vienne avec le ministre chargé des transports

jeudi 1er décembre 2011
par  adrd07
popularité : 1%

Ci-dessous un extrait du conseil EXTRAORDINAIRE de l’association PARFER concernant le CFAL avec une très forte présence des élus de la région.

CONSEIL EXTRAORDINAIRE de l’association PARFER OUVERT AU PUBLIC SALLE DES SPORTS DE TERNAY LE JEUDI 1er Décembre 2011- 20H00

MOTION N°6 :ADOPTEE

Vous prononcer pour une réalisation globale la plus rapide possible d’un réel contournement fret ferroviaire de l’agglomération lyonnaise du nord au sud impactant au minimum les populations présentes sur ce secteur et reliant le secteur d’Ambérieu en Bugey au Nord au secteur de ST Rambert d’Albon au Sud, pour un tracé le plus à l’est possible dans le cadre de l’hypothèse ligne à grande vitesse PARIS-MARSEILLE-VALLOIRE (ligne LGV) présentée par Réseau Ferré de France.

 Qui est pour : 100%

 Qui est contre : 0

Abstention : 0

A cette réunion, il y avait entre 400 et 500 élus et conseillers municipaux + député du Rhône Mr Raymond DURAND. Il y avait une centaine de citoyens. 

 Il en ressort que les élus rejettent en bloc la décision de Dominique BUSSERAU quant au fuseau retenu PLAINE D’HEYRIEUX SIBELLIN NORD.

Les raisons invoquées :- Les élus ont pris en compte la dangerosité et les nuisances engendrées par le passage du fret dans les zones fortement urbanisées.

- Que ce contournement ne contournera pas l’agglomération lyonnaise et qu’il ne faut pas répéter les erreurs du passé avec le TUNNEL DE FOURVIERE – LA ROCADE EST – L AUTOROUTE A7 saturés à ce jour.

- Qu’il faut une vision à long terme sur un projet tel que le CFAL.

 - Les élus optent tous à l’unanimité sur la création d’une ligne dédiée fret la plus à l’est possible et en doublement de la ligne LGV tel que RFF l’avait présenté dans les 7 fuseaux du départ.

- le hub Sibellin ne pourra en aucun recevoir des trains de plus d’un km alors que sa capacité actuelle est de 750 mètres donc différent du cahier des charges définies.

- Zone aquifère alimentant en eau potable 70% de l’agglomération lyonnaise.

 Si nous comprenons bien, le contournement de Lyon proposé est le long de la ligne TGV, jusqu’à Saint Rambert d’Albon :

JPEG - 145.2 ko  

En conclusion, la détermination de élus et des citoyens de la région Lyonnaise va aboutir sur une modification du tracé du CFAL. Le contournement risque fort de déboucher au niveau de Saint-Rambert d’Albon, pour ensuite traverser le Rhône. La totalité du trafic fret va circuler sur la rive droite du Rhône sur la voie historique Ardéchoise. Devant la réaction inadaptée des élus Ardéchois comparativement à la réaction unanime de élus de la région Lyonnaise, les riverains Ardéchois se retrouvent seuls face au déferlement des trains de marchandise de toutes sortes. RIVERAINS ARDECHOIS, MOBILISEZ-VOUS, REJOINGNEZ LES DIFFERENTES ASSOCIATIONS DE DEFENSE, ADRD07, AVB (Le Pouzin), SRD69...etc...


Commentaires