Riverains, blaireaux, même combat !

mercredi 25 janvier 2012
par  adrd07
popularité : 1%

JPEG - 32.7 ko  

Le garde de chasse de la SNCF qui traque fusil pointé sur nos amis les bêtes...pour le bien-être de Guillaume Pépy le grand ordinateur ou ordonnateur du fer qui passe et repasse...et si ces lapins et blaireaux se porter "’partie civile" contre le ferroviaire pour non-assistance à lapins et blaireaux en dangers de mort ? 

Au fait en y réfléchissant bien...et, si les "blaireaux" c’étaient nous, les riverains...il nous chasserait à coup de fusil, au plutôt en augmentant le trafic ferroviaire.

Rentabilité oblige, la SNCF, ne parle que des pertes des 116 heures ... plus importante que la perte des vies des 700 lapins et sans compter les blaireaux …comme nous. 

et si ? nous sommes pris pour des blaireaux" 

et si ? la SPA avait aussi à y mettre son nez de fouine... ?

et si ? les crapauds sonneurs à ventre jaune de la région du Pouzin venaient allonger la liste des animaux mécontents des traitements thérapeutiques qui leur sont réservés,  ?

et si ? les populations riveraines se portaient "partie civile" pour non-assistance en populations en danger ?


Commentaires