REUNION DEPUTE SERRIERE

lundi 13 février 2012
par  adrd07
popularité : 8%

Les associations de riverains se fâchent

JPEG - 128.5 ko


Notre député du Nord Ardèche bien embêté avec la colère légitime des riverains de la ligne historique. Le collectif d’élus Ardechois propose une augmentation de 118% du fret ferroviaire par rapport à 2009/2010. Le grenelle de l’environnement prévoyait 14à 25% d’augmentation du transport alternatif fer et fluvial.


ADRD 07
 

EXTRAIT DU SITE INTERNET DU DEPUTE OLIVIER DUSSOPT

JPEG - 5.4 ko

Bilan de mandat à Serrières le 9 février 2012

Cette semaine, c’est sur la canton de Serrières que nous avons organisé la réunion de présentation du bilan de mandat, comme nous le faisons sur chacun des cantons.

Un peu plus de 35 personnes nous ont rejoints, dont de nombreux élus locaux et au premier rang desquels Denis Duchamp, Conseiller Général et Maire de Félines.

J’ai présenté mon bilan, les thèmes sur lesquels je me suis spécialisé : collectivités locales, finances et péréquation, logement mais aussi surendettement des ménages, ainsi que le projet de "bouclier rural" que nous sommes plusieurs à défendre au sein de mon groupe à l’Assemblée. Les échanges, dans la salle et autour d’un verre, ont permis d’aborder des thématiques plus locales et notamment les transports dans cette pointe nord de l’Ardèche au carrefour de la Loire, du Rhone, de l’Isère et de la Drôme. La question du CFAL a évidemment été abordée et ce fut l’occasion de rappeler mon double objectif : obtenir une ligné dédiée au frêt dans le sillon de la ligne à grande vitesse et, en meme temps, obtenir de RFF des aménagements de sécurité et de réduction des nuisances sur la rive droite, que le CFAL se réalise ou non. C’est un dossier important, dont le dénouement sera à moyen voire long terme, et qui nécessite un travail approfondi, dans le rassemblement et loin de toute opposition stérile. Il est totalement normal et légitime que les riverains de la voie ferrée, qui sont les premiers concernés, s’inquiétent de l’avenir de leur cadre de vie. Au final, ce sont plutot des convergences que des divergences qui sont apparues dans le débat avec les riverains présents.


Commentaires

mardi 14 février 2012 à 18h22

Etant riverain à côté de Serrières et ayant assisté à la réunion de Serrières, j’ai entendu la réponse à la question qu’on venait de poser au public... "qui était pour l’intensification du fret ferroviaire.." personne ayant levé le doigt, le député interrogéà son tour lui aussi à ce sujet adéclaré être aussi contre l’intensification !! mais que les quotas ( + 118% de hausse ?) avaient été votés par le collectif des élus ardéchois..pour ne pas être dépassés par la future autoroute ferroviaire !
la différence entre les populations et associations avec les élus est importante, à savoir que les populations et associations étaient contre l’intensification et une voie dédiée au fret sur un tracé qui n’impacterait aucune commune.
Quant à la position des élus, elle était aussi pour une voie dédiée au fret , mais en attendant la naissance de cette voie ... ? pas avant 10, 20, 30 ans, ils accueilleraient cette autoroute ferrorviaire ... !!!!. Voilà la Différence de vue... hélas pour les populations.
on peut en déduire que les nuisances, dangerosités et spoliations . feront partie de la conséquence de cette acceptation et accompagnement...
j’ai aussi entendu que les élus des départements du sud lyonnais, ont tous refusé en bloc ette autroute, et que les ardéchois étaient les seuls accompagnateurs de cette autoroute...
Voilà toute la différence !!!!
étant en bordure des voies ferrées, je peux vous dire que le bruit et les vibrations sont mon quotidien. 24 h /24 et 365 jours par an,
Il faut se battre pour repousser l’envahisseur ferré de RFF
Jean ,