Valoriser et développer le transport fluvial

jeudi 29 mars 2012
par  adrd07
popularité : 1%

Signature d’une convention entre les CCi Nord-Isère et Nord-Ardèche

événement datant du 26 06 2010

JPEG - 106.1 ko  

Une alternative non polluante non repris par nos politiciens ardéchois  ? pourquoi  ?

le transport fluvial ne génère pas une surproduction d’électricité par le nucléaire local... ?

 

et ça marche  !!!! puisque l’article paru le 15 03 2012 dans le DL

 

 

avec un trafic de 5.8 millions de tonnes de matières transportées chaque anné, le transport fluvial sur le Rhône connaît un nouvel essor......

l’essor se porte surtout sur le transport de containers..

quant on sait qu’un "pousseur" peut pouser deux barges pouvant contenir une centaine de containers ce qui fait environ 200 au total soit 200 wagons de moins sur les rails...

200 wagons représentant environ 7 trains.. actuellement,

production d’életricité nucléaire en moins ?

Dans toutes ces réunions sur le développement fluvial nos élus toujours muets et absents  ?

pourquoi ? 

 Quel intérêts, quelles voies suivent-ils  ?

il est vrai que les Voies et Voix de RFF et des élus sont impénétrables ... mais jusqu’à quand... ???? aux prochaines élections auxquelles ils seront  confrontées  ?


Commentaires

Logo de mercier pierre
dimanche 1er avril 2012 à 16h52, par  mercier pierre

Le transport fluvial , vaste programme oublié par nos hommes politiques depuis de Gaulle..pourtant , durant cette même période nos voisins eux menaient une politique de diversification des transports..Mais nous comme par l’abitude nous sommes bien plus intelligent que les autres. heureusement le grenelle est passé par là et çà repart.. !! Ce qui manque à cette belle image pour la vallée du Rhone c’est la liaison avec le Rhin, voulu par Charles de Gaulle et abandonné par idéologie politique socialiste. Tant que la communication ne sera pas faite , le développement économique ne suivra pas, il n’y a pas besoin d’avoir fait 10 ans d’étude pour le comprendre ??!! Nous avon sperdu 20 ans , que nous aurons du mal à rattraper.
fluviatilus

vendredi 30 mars 2012 à 09h11

Tout à fait d’accord avec votre analyse

surtout que le grenelle de l’environnement parlait du développemnt durable... 14 à 25 % entre le fluvial et le ferroviaire... !!!
y a t -il un loggying sur le ferroviaire ... ??
qui va impacter toutes les populations ardéchoises et drômoises de la vallée du Rhône..et du couloir rhodanien.. Nuisances et Spoliations au menu..
Nos élus surtout ardéchois veulent par leur engagement d’accompagnateurs de RFF que le couloir rhodanien devienne le dépotoir de l’Europe... ?
et confirme aussi ... lorsque le député P Terasse du sud ardéche lorsqu’il écrit à RFF ....
il parle que le couloir rhodanien est un axe essentiel du transport de fret !!!!
vous voyez que ces professionnels de la politique sont à géométrie variable... !!!!!!!!!!!!!
et dant tout cela .....
l’intérêt général doit primer sur l’intérêt des Paticuliers et des riverains en particulier ?
et pourtant de l’intérêt des Voix des particuliers ils en ont bien besoin... nos élus à géométrie variable. !
Et dans tout cela ... parle-t-on des Populations Riveraines, serionts-nous que quantité négligeable ?
l’Antonin du coin ...enferré avec RFF,et ses futures Nuisances et Spoliations !

jeudi 29 mars 2012 à 17h51

Au port du commerce de Valence, des sommes importantes ont été investies pour développer le fret fluvial. Il est inadmissible de ne parler que du ferroviaire ou du routier surtout quand on prône le développement durable.