EXTRAIT LETTRE CANDIDATURE AUX LEGISLATIVES PASCAL TERRASSE

mercredi 16 mai 2012
par  adrd07
popularité : 1%

Le développement des transports publics devient une nécessité
sociale et la réouverture de la liqne ferroviaire sur Ia rive droite du
Rhône pour les voyageurs doit être défendue devant les instances
de la SNCF. Je rn’engage également à défendre le principe d’une
ligne dédiée au fret, loin des habitations, afin d’éloigner les risques
liés aux transports de matières dangereuses dans les secteurs urbanisés.
J’agirai auprès de l’Etat et des collectivités locales pour
que le développement des transports en Ardèche soit une priorité.
Enfin, la réalité des conditions de déplacement en Ardèche appelle
aussi un plan routier ambitieux. Avec les collectivités, j’agirai
pour améliorer plus encore la pénétranie imporlante que constitue
Ia vallée de l’Eyrieux. La RD 86, véritable dorsale de notre territoire,
devra aussi faire l’objet de travaux de sécurisation. Enfin, le
contournement du Teil sera achevé.
 

Nous prenons acte de vos propos, et nous demandons que soit immediatement decidé la realisation des etudes pour la ligne dediée.

Adrd 07


Commentaires

Logo de Gonçalvès Patrice
lundi 21 mai 2012 à 07h10, par  Gonçalvès Patrice

Aujourd’hui, les pouvoirs publics, mais aussi les acteurs économiques, s’orientent de plus en plus sur le transport intermodal, autrement dit un partage de l’acheminement des marchandises entre les différents modes de transports possibles : la voie routière, la voie ferrée et la voie d’eau ! Dans ta profession de foi, il n’y a rien sur le fluvial ! Pourquoi ?

Pourtant le déséquilibre entre ces trois modes est évident, puisque 65 % des produits restent véhiculés par camions. Le rail absorbe 32 % du trafic - en progression ces dernières années. La voie d’eau moins de 5 % sur le bassin Rhône-Saône !... On aurait pu croire que le transport des marchandises dangereuses s’effectuerait par le fluvial ! La volonté politique n’est apparemment pas là, Puisqu’elle s’est orientée, avec le collectif d’élus sud Ardèche, vers l’accompagnement du projet RFF de l’autoroute ferroviaire sur la rive droite du Rhône avec son cortège de risques et de nuisances pour les populations riveraines. C’est hélas un choix bien regrettable.

Logo de Gonçalvès Patrice
samedi 19 mai 2012 à 17h56, par  Gonçalvès Patrice

Lorsque l’on écoute ces braves gens, ils sont tous d’accord avec nous pour une ligne dédiée au fret de produits dangereux en dehors des zones urbanisées ! Cependant, aucune de ces personnes n’est capable de nous dire où et quand elle se réalisera ! dans l’attente d’une hypothétique création de ligne, ils acceptent les mesures d’accompagnement de réseau ferré de France. En ces périodes de législatives , il faut qu’ils s’engagent par des actions et des prise de positions concrètes et non avec des promesses électorales.

Site web : CAD Sud Ardèche