Transport RADIACTIFS

lundi 21 mai 2012
par  adrd07
popularité : 7%

Quand on sait que que le transport de fret ferroviare international va augmenter de plus de 100% sur la ligne de la rive droite, on peut être inquiet, même si nombre de responsables disent que non. Rappellons que le risque zero n’existe pas.

ADRD 07

SNCF

Transport de matières radioactives : les cheminots du nucléaire s’inquiètent

Par Nolwenn Weiler (9 janvier 2012)

Deux à trois trains chargés de déchets radioactifs ou de combustibles nucléaires parcourent la France chaque jour. Ces transports sont considérés comme « sans danger » pour les cheminots qui les convoient, promettent la SNCF et Areva. Mais, en absence de mesures de prévention spécifiques, certains cheminots s’inquiètent. Et rien ne garantit qu’à l’avenir, sur fond de privatisation du rail, ces transports à hauts risques ne soient pas acheminés par des sociétés privées moins regardantes sur la sécurité.

JPEG - 70.8 ko

138 000 kilomètres : c’est la distance parcourue chaque année, en France, par des convois nucléaires ferroviaires. « On parle beaucoup des trains chargés de déchets qui arrivent des pays étrangers, puis y retournent ensuite, une fois retraités à l’usine de La Hague, en Normandie. Mais ce ne sont pas les plus nombreux », détaille Michel [1], entré à la SNCF dans les années 1980. « La majorité des déchets qui voyagent sont français. »


Documents joints

Word - 80.5 ko
Word - 80.5 ko

Commentaires