Réponse du Ministre au député

jeudi 13 septembre 2012
par  adrd07
popularité : 6%

Nous avions rencontré au mois de juillet l’attaché parlementaire du député Pascal TERRASSE. Nous avions bien évidemment évoqué tous les problèmes de nuisances concernant le trafic ferroviaire. Il s’était engagé à faire saisir par le député, Monsieur le ministre des transports. Celui-ci lui a répondu et il nous a fait parvenir la réponse, ce dont nous le remercions. Vous la trouvez en pièce. Sans vouloir mettre d’autre commentaire nous vous laissons à votre propre réflexion, par contre, nous nous interrogeons sur la pertinence du propos… A vos commentaires.

PDF - 257 ko


Commentaires

Logo de jean
dimanche 7 octobre 2012 à 12h51, par  jean

Monsieur le Ministre,

il est honteux de voir que les riverains Ardéchois n’ont pas droit au progrès mais plutôt à un retour en arrière. En effet, 150 trains il y a peut être 20 ou 30ans mais ceux ci ne devaient pas mesurer 1000m voire plus. Il faut prendre en compte le nombre de km de trains qui passera chaque jours devant les fenêtres et contre les jardins des riverains (qui au passage, sont plus nombreux aujourd’hui qu’il y a 20 ou 30ans) et pas seulement un nombre de trains.
Pourquoi les Ardéchois n’auraient ils pas droit à l’amélioration du cadre de vie et à un transport de passagers par le biais du train ?
Si le ministre dit ça c’est qu’il n’a pas vu la configuration des lieux. Charge à nos députés, tous du même bord maintenant, de le faire venir pour lui faire admettre qu’un tel niveau de nuisances sera inacceptable pour la population.
C’est quand même surprenant cette référence au passé, puisque, par rapport à il y à 20 ans, de nombreuses déviations routières se sont construites pour permettre à tout le monde de mieux vivre, villages moins engorgés...Pourquoi revenir en arrière pour le train ?
Allons Mrs les Députés, ayez l’obligeance d’insister auprès de votre ministre, n’abandonnez pas les riverains qui vous ont élus...

Site web : retour en arrière