Rendez-vous avec le Ministre des transports

dimanche 17 mars 2013
par  adrd07
popularité : 7%

COMPTE RENDU DE LA VISITE AU MINISTERE DES TRANSPORTS

LE 14 MARS 2013

 

 

Le souhait de l’ADRD07 étant de rencontrer le Ministre des transports, l’association avait demandé au député Pascal Terrasse de faciliter cette démarche. C’est ainsi que Raymond MICHEL et Yves BODY se sont rendus à Paris le 14 mars 2013 pour cette rencontre avec le Ministère des Transports. Après quelques contretemps dus aux problèmes posés par l’enneigement en région parisienne ils ont été reçus par Madame CANOVES FUSTER, conseillère parlementaire et Monsieur ROLIN conseiller en infrastructures.

L’ADRD07 a remis un dossier complet concernant les nuisances ferroviaires, les enregistrements et les problèmes constatés suite aux campagnes de mesures. Ce document fait aussi ressortir les conclusions et les propositions de l’ADRD07 pour apporter des solutions à la situation actuelle, afin que le trafic ferroviaire reste supportable pour les riverains des voies ferrées et profitent aussi bien aux ardéchois qu’aux français et même aux européens. Les solutions à mettre en œuvre pour améliorer de façon sensible la vie quotidienne des riverains, sont simples et peu onéreuses, ce qui a été difficilement admis par nos interlocuteurs du Ministère des Transports.

Les problèmes ont bien été cernés, ils ont fait l’objet de longs développements, le dossier sera étudié par le Ministère et celui-ci facilitera une rencontre entre RFF et l’ADRD07.

A l’issue de cette réunion le Député Pascal TERRASSE, qui suite aux contretemps n’avait pu participer à la réunion au Ministère des Transports, à reçu les deux représentants de l’ADRD07. Il a affirmé vouloir faire sien le dossier du trafic ferroviaire et apporter tout son soutien à notre association. Pour ce faire il va prendre les contacts nécessaires pour qu’elle obtienne des rendez vous auprès des Ministères de l’Environnement et de la Santé. Nous pensons aussi que celui de la justice serait le bienvenu car il sera sans aucun doute très difficile d’obtenir de RFF une issue rapide et efficace à ce problème. En ce qui concerne les actions du collectif des élus, les réponses obtenues ne sont pas forcément les plus pertinentes et demeurent très coûteuse pour l’ensemble des contribuables que nous sommes.

Il n’en demeure pas moins que le dossier avance et répétons le encore, nous ne sommes pas contre le trafic ferroviaire, mais si il doit se faire que ce soit dans le respect des riverains, avec le minimum de nuisances et le maximum de sécurité.

PDF - 130.1 ko

Le rapport remis à Monsieur le ministre des transports

sc yb 



Commentaires

dimanche 2 juin 2013 à 18h45

je pense qu’au contraire il faudrait être CONTRE le l’intensification et l’autoroute ferroviaire,
cette thématique est portée sur les adhésions .
Refuser cette autoroute ferroviaire internationale de fret dangereux est une priorité comme le disent les associaitons du sud lyonnais...
il faut que le nouveau bureau aille dans ce sens du Refus...
du voyageur.... non AU FRET DANGEREREUX, sur la rive droite,
le dangereux sur une voie dédiée au fret..
en tant qu’association de Défense nous devons nous les adhérents, refuser ce tracé,
la voie dédiée au fret est le travail des élus , à eux de se "débrouiller" avec le gouvernement en place... Nos vies et nos futures spoliations ne leur appartiennent pas.
qu’ils aient le courage et le courage politique de se comporter en dignes représentant du bon Peuple qui commence à réfléchir pour les prochaines élections municipales et européennes, à ce moment là ils viendront quémander les voix des riverains pour leurs élections et réélections ..
un proche riverain qui se tromperait ???? non !