La signature et son Palier

samedi 6 avril 2013
par  adrd07
popularité : 1%

Les paliers

Notre scientifique a mis à profit ce printemps pluvieux pour mettre au point un additif à l’ extracteur de données des enregistrements sonores et il en a conclu sur la notion de palier.

Sa définition : lors du passage d’un convoi, le sonomètre enregistre une empreinte sonore qui montre qu’à l’arrivée du train, le bruit augmente rapidement, passant de 45 dB (bruit ambiant) à 80 dB. Puis il se stabilise : c’est le palier. Celui-ci dure entre 5 à 50 secondes. C’est la durée de passage du train. Le bruit décroit moins rapidement qu’ au début car l’environnement l’ influe par la répercussion de l’écho . Cela est patent dans la vallée du Rhône sur la rive droite, habitations, montagne, etc.

Après extraction des données voici les résultats ;

pour Le Pouzin, le palier est à 75 dB en moyenne sur une semaine avec le passage de 115 trains

pour Bourg Saint Andèol il est à 80 dB pour 227 trains

Que peut-on en déduire ? Les 5 dB d’écart entre les deux sites correspondent à la différence de vitesse, 50 km/h au Pouzin et 90 km/h à BSA ; cela induit que pour les pics, ce que nous appelons les clochers qui sont les éléments bruyants à l’intérieur du convoi, la vitesse augmente de manière exponentielle le bruit ressenti.

En effet, lorsque le palier est bas, les clochers atteignent péniblement les 5 à 10 dB. Par contre, ils grimpent allégrement à 20, voir les 35 dB lorsque le palier augmente de 5 dB.

Souvenons nous que + 20 DB multiplie par 100 et + 30 par 1.000.

Alors ne faudrait il pas la réduire cette vitesse dans les traversées des villages ?

A bientôt car si le mauvais temps se maintient le scientifique extraira encore. 


Tableaux récapitulatifs - voir le fichier ci-joint.

PDF - 191.2 ko

 

SC YB



Commentaires