Compte rendu de la réunion d’information à Cornas

mardi 19 janvier 2010
par  adrd07
popularité : 100%

Réunion publique d’ information à CORNAS

Etaient présents

M. Giné Maire de Cornas,

M. Arel Maire de Soyons,

M. Soulignac Représentant le Maire de Guilherand Granges,

M. Dubay Conseiller Général....

Présentation de l’ ADRD07 : ses objectifs, son argumentaire par Gil Serre.

JPEG - 44.3 ko

GIL SERRE, lors de son intervention

 

 

 

Propos de M. Giné.

« Même si on est d’ accord avec une demande de ligne dédiée au frêt, les élus ne peuvent pas négliger la sécurité de l’ existant, si des passages à niveau sont dangereux il faut travailler sur ce problème ».

 

 

Question de la salle : Notre action s’ inspire t-elle de ce qui s’ est passé pour le TGV ?

Penser à des actions possibles pour motiver les adhérents et les adhésions, être plus précis sur les alternatives.

M. Dubay répond à une question de la salle concernant un article dans la revue Relief du CG 07. Le sujet est hyper compliqué, il n’ y a pas de décalage entre les différents élus, ce qui a été rarement obtenue en représentativité de la rive droite. Des RDV ont été pris au ministère. « Il faudra que quoi qu’ il arrive la voie rive droite ne reste pas comme cela ».

Des démarches avec le collectif des maires sont faites pour qu’ il n’y ai pas comme conséquences, une rupture dans les secours, certaines communes seraient coupées en deux, c’ est inacceptable. Le collectif des élus a proposé que chaque commune prenne une délibération commune en conseil municipal. Il y a urgence à ce que les élus agissent.

Une délibération du collectif doit être envoyée M. Teston demandant une ligne dédiée au fret.

M. D.Laroux , expert en développement durable, précise que les mesures de type mur anti-bruit sont efficaces pour les habitations situées à côté mais le bruit se répercute sur la 2ème et 3ème rangée d’ habitations et renvoyé par la montagne : l’ ensemble des villages seront touchés.

JPEG - 43.4 ko

Un nombreux public attentif

 

 

 

Pourquoi les maires n’ informent t’ ils pas leur population ? (habitante de Charmes)

Réponse de M. Giné :a envoyé une info par la lettre municipale, certains en parlent lors des vœux. Info de l’ADRD07 : chaque candidat aux régionales recevra un courrier demandant son positionnement par écrit avec publication dans notre site de la réponse.

Rencontre au ministère : Quelles réponses ? En fait ce qui est avancé c’ est qu’ il s’ agit de répondre au fondement du Grenelle de l’ environnement, pas d’ autres réponses, ils sont là pour nous entendre.

Pour M. Dubay, le ministère est dans une logique globale. Lors de leur rencontre, les interlocuteurs pensaient être en présence d’ élus de Lyon concernant le CFAL…. D’ où l’ importance de parler du tracé de la Rive Droite.

M. Arel, précise qu’ il a pris une délibération en CM et qu’ il va organiser une réunion d’ information.

Question d’ une habitante de Guilherand Granges : quelle action par la municipalité dans ma commune ?

Réponse de M. Soulignac : une info pendant les vœux et un article dans le journal municipal, une délibération contre le projet.


Commentaires

Logo de DAN07
vendredi 22 janvier 2010 à 14h07, par  DAN07

Nous ne pouvons que nous féliciter de telles réunions. J’aimerais juste rappeler que c’est gràce à l’initiative des fondateurs de l’association ADRD que nous avons été prévenus sur Cornas du danger qui nous attend à trés moyen terme. Il est plus que navrant de constater qu’à ce jour, des habitants de la rive droite du Rhône ne sont pas encore au courant de cette menace. Certains élus (pas tous au niveau des Maires, selon mes infos)mais, députés,conseillers généraux,etc... étaient au courant du projet depuis au moins deux ans(confirmation au cours de la réunion par Mr le conseiller général présent). Les choses évoluent enfin, mais de façon insuffisante, hélas !!. Notre manifestation (bien que considéré comme réduite par certains)au congrés des Maires de Tournon, a été un événement déclancheur qui a fait prendre conscience, aux décideurs locaux et départementaux (Mr le Préfet y compris)de l’ampleur du problème et de la volonté des premiers riverains qui se sont bougés,de refuser le projet tel qu’il est présenté par RFF et le gouvernement. Il faut que nous nous mobilisions un peu plus dès aujourdh’ui et que nous n’attendions pas que les "autres" fassent le travail à notre place. Réveillons nous car fin 2010 il sera déjà trop tard. Adieu conditions de vie, adieu patrimoine et bonjour l’insécurité et les nuisances, et impôts supplémentaires pour payer les aménagements. Que devons nous léguer à nos enfants ? Posons nous au moins la question, notre conscience y répondra (peut être !)