Nouvel article

jeudi 11 juillet 2013
par  adrd07
popularité : 1%

Edito 2

Après le Canada, nous nous devions de parler aussi de la Belgique,de l’accident qui s’est produit entre les localités de Schellebelle et Wetteren. Un accident majeur qui s’est produit le 16 mai dernier. L’accident de train transportant des produits toxiques inflammables, qui aurait pu se transformer en catastrophe au lourd bilan. L’accident de de Schellebelle est le troisième à impliquer des trains transportant des produits toxiques depuis mai 2012 en Belgique.

La sécurité du Rail fait débat dansl’Union européenne depuis l’ouverture du transport du fret à la concurrence. Le commissaire européen aux transports Slim Kallas, qui tente de forcer la libéralisation complète du transport ferroviaire, ne manquera pas d’être interrogé sur les questions posées par cet accident. Le rail assure le transport de 20% des produits chimiques et 80/90% d’entre eux sont dangereux en raison de leur inflammabilité, de leur toxicité et de leur réactivité, souligne l’union des industries (UIC). De véritables bombes toxiques circulent ainsi sur les voies ferrées de l’UE, le plus souventla nuit pour des raisons de sécurité.

Evitez de fumez à côté des citernes à l’arrêt avec le panneau rectangulaire rouge RDI spécificté ferroviaire du produit, panneau rouge marqué n° 33, ce n’est autre que de l’essence.

Quelles seraient les conséquences si cela se passait chez nous sur notre voie historique datant de 1879, tortueuse au possible, avec ses nombreux tunnels, ses deux viaducs, Serrières et La Voulte ? Les habitations, les écoles sont en bordures des voies .

L’élu de Serrières, courageusement a refusé cette autoroute ferroviaire de fret dangereux comme ses collègues du sud lyonnais au nombre de 300 ! L’élu de La Voulte étant pour les aménagements. ! et acceptant un doublement et triplement des trafics ? Pourtant en 1993 un accident majeur s’est produit.. Comprend qui peut ?

Les habitations, les écoles sont en bordures des voies ?

Quelles seraient les responsabilités des Elus, des Préfets, des Ministres des transports qui se succèdent presque à la vitesse des trains.et qui s’efforcent à maintenir ce tracé d’autoroute internationale de fret dangereux ?

Des solutions existent, des voies dédiées au fret, et le développement du fluvial plus particulièrement, impactant aucune commune, projet très écologique

. Au fait une question à se poser et aux élus en particulier, 

l’Ecologie du Grenelle de l’environnement est-elle au service des Etres humains ou le contraire ?

C’est ce type de question qu’il faudra poser pour les prochaines municipales et européennes. Pour le moment nos voix et voies... ferrées ne les intéressent pas, , mais nos" voix" en mars prochain certainement. 

Le conducteur de ce train belge a reconnu qu’il roulait plus vite que la limite imposée lorsqu’il a engageait son train dans un aiguillage... .

La question de la sécurité est posée en Europe. Une personne a trouvé la mort et 33 ont été hospitalisée près de Gand. De nombrteuses familles délogées par mesure de sécurité.

--------

Dans le Rhône-Alpes, le trafic a été interrompu ente Lyon , Grenoble et chambery. Le début d’incendie s’est déclaré sur une motrice d’un TER à Saint-Quetin-Fallavier 38

La locomotive en feu... tous aux abris, les voyageurs rhonalpins ont pu prendre leur mal en patience. Les cars sont venus à la rescousse des -naufragés des voies.

-----------------

Les aiguillages troublés par la chaleur !! ah ! si tout le monde s’y met.

22 TGV ont subi des retardsde 5 à 45 minutes, le 19 juin dernier, dans la vallée du Rhône, dysfonctionnements dans les deux sens à hauteur de Valence. La cause, les aiguillages qui ont eu un coup de chaud, ça arrive à tout le monde, motrice comprise. 

Au fait .... pour tous ces incidents, le prix du billet reste le même, ou bien y a t-il remboursement ? Car le voyageur a acheté un billet qui est un contrat de transport, et le contrat est-il effectué dans de bonnes conditions et à bon port ?

le service Edito / rj



Commentaires