L’Europe ferroviaire via Saint Jacques de Compostelle, Espagne

vendredi 26 juillet 2013
par  adrd07
popularité : 1%

Après l’accident de Brétigny sur Orge 91 survenu, la série continue hélas.

Ce jour encore,

Un train de voyageurs, allant en direction de Saint-Jacques de Compostelle (Espagne) a déraillé sur une courbe. Courbe limitée à 80 km/h et que le conducteur du train aurait négociée à près de 180 km/h.

Les caméras de surveillance de la gare ont filmé ce déraillement tragique qui pour l’heure se solde par un bilan de 80 morts et plus de 40 blessés, .

Le président Hollande en visite dans le nord de l’Europe après un soutien au peuple espagnol impacté doit en tirer toutes les conséquences pour ce qui devrait être le futur du développement ferroviaire français et de son engouement ? Engouement, mais pas pour les Populations Riveraines de la rive droite historique (1875) ferroviaire ardéchoise sur ses 150 kms. Des accidents majeurs se sont déjà produits dont on a parlés précédemment. Le triste record pour l’Ardèche...l’accident de Chateaubourg (au nord de Cornas) 37 morts et plusieurs dizaines de blessés en 1954. En doublant et triplant les trafics, on en augmente d’autant les risques.

Aujourd’hui c’est au tour des trains à grande vitesse de voyageurs.

En ce qui concerne le fret dangereux, transposons l’accident canadien de Lac Mégantic sur un convoi de matièrs dangereuses 70 citernes sur la rive droite ? Sur le département ardèchois ? On peut vous affirmer que les trafics d’hydrocarbures sont bien réels, et quotidiens, de Fos 13 sur Feyzin et retour.. Un riverain a compté jusqu’à 31 citernes. qui passent devant son habitation.

Les anciens présidents et ministres des transports successifs seraient bien avisés à revoir leurs copies sur le tout-ferroviaire et sur les lobbyings ferrés à l’échelle nationale et locale. . Les populations ne sont pas des cobayes avec une future autoroute internationale de fret dangereux sur la rive droite du rhône. Projet RFF acté, insensé et qui commence à débouler.

Nos voix de désespérance ne sont pas encore parvenues aux oreilles des instances supérieures locales, régionales et nationales. Elles pourraient faire la différence lors des prochaines municipales pour ceux qui considèrent que le tout-ferroviaire comme le tout routier soient les solutions du Futur et de l’Enfer.

Les populations riveraines ne sont pas prêtes à subir les nuisances sonores vibratoires, les Dangers, (matières dangereuses MD) et les Spoliations de leur Patrimoine ; 24 heures sur 24 et 365 jours par an ; sur le département verdoyant ardéchois, devant nos habitations et nos écoles....... combien d’écoles, voilà une question à laquelle les élus-maires devront se poser.

Et quel Intérêt cette autoroute ferroviaire internatioale de fret dangereux pour le département 07 ? Depuis 2009, notre association a posé la question et nous attendons toujours la réponse en ce 26 juillet 2013 ? 

Nos élus ardéchois se battent pour le "Néanderthal fossilien" de l’ancienne Grotte Chauvert ( depuis le 25 juillet il ne faut plus parler de la Grotte ! Décidemment cette grotte nous réserve bien des surprises, y auraient-ils encore de vivants à l’intérieur ?). Il faut qu’ils sachent, pas les survivants de la grotte mais les élus, que des Populations bien vivantes existent...elles sont concentrées dans le couloir rhodanien., 60 % de la population 07 et qu’elles souhaitent rester encore bien longtemps vivantes. Elles ont été abandonnées et oubliées à la table des négociations.

 S’occuper aussi de leur Sécurité, leur Qualité de vie, leur Environnement ! C’est un beau "challenge"

Comme précisé dans l’édito précedent de ce jour, Il est URGENT de limiter la vitesse à 50 km/heure lors des passages des convois de MD (matères dangereuses) dans les communes 07 de notre territoire ardèchois, sur la rive droite, voie ferrée historique (1875) du rhône. Nous allons contacter toutes les mairies qui font partie du collectif ardéchois pour leur demander d’agir immédiatement dans ce sens et prendre un arrêté communal.

RFF et la SNCF aujourd’hui courent après leur rentabilité... pour résorber leur abyssal déficit financé par nos impôts. Les Populations courent quant à elles vers leur Sécurité, leur Environnement, leur Qualité de Vie et la Préservation de leur Patrimoine. Toute une vie de Labeur. 

Voilà un beau challenge à relever messieurs les gestionnaires et élus de tout bord. Vous serez aussi jugés sur vos résultats..

Les Populations bien vivantes et conscientes seront là pour le faire savoir haut et fort. 



Commentaires