Que de bruit

samedi 27 juillet 2013
par  adrd07
popularité : 1%

Certains nous ont affirmé qu’en s’attaquant aux nuisances sonores dues à l’augmentation ferroviaire europeenne sur la voie napoleonienne, la securité des riverains sera préservé..Mais est ce le bruit qui a pollué des milliers d’hectares au Canada, est ce le bruit qui est la cause des accidents en Belgique, à Bretigny, et dernierement à St Jacques de Compostelle ? Certes ces accidents dramatique ont fait du bruits...Quels elus, locaux, parlementaires nationaux, europeens, ministres, nous garantirons la securité de l’autoroute ferrovaire europeenne au coeur de nos villes et villages en reglant le probleme des nuisances sonores, sans tenir compte des problemes du materiel, des infrastructures et des matières hautement dangereuses transportées ?

Nous nous associons à la peine des familles touchées par ces drames notamment celles de St jacques de Compostelle.Plus jamais ça.


Commentaires

mercredi 31 juillet 2013 à 08h28

et vous croyez que RFF qui est l’Etat personnalisé va s’occuper des relevés bruyants, ? pour le moment RFF brade ses sillons aux transporteurs ferroviaires étrangers pour résorber sa dette colossale de 31 milliards de déficit. Son problèmè est bien autre que nos dépassents de bruits.. et avec quelle finance allons-nous entamer une procédure... avec les adhésions des riverains conscients des dangers.. et ceux qui ne règlemnt pas leur adhésion....
les idées sont bonnes mais la réalisation est fortement compromise... !
par contre.... si tous les maires montaient aux créneaux de la contestation et du REFUS.. ( ils vou sparlent du bruit mais pas du REFUS pour les PopuLations) et occupaient les voies ferrées avec leur écharpes tricolores, cela pourrait aussi porter.... Qu’ils prennent exemple sur les confrères élus du sud lyonnais dont les photos sont sur le site vous les verrez avec leur écharpes,
Avez-vous vu une seule écharpe tricolore ardéchoise. Rendez-vous en mairie et posez leur la question ? Le nouveau bureau de l’ADRD07 leur a posé la question... il parait que nous dérangeons bon nombre d’élus... ! Depuis 2009 ces élus et leur coordinateur nous servent leur même discours "pour le développement ferroviaire en europe, en France et sur la ligne rive droit historique que Rhône,"
Pour l’intérêt des Populations, faites suivre ce type de discours... Nous avons été emfumés depuis le début et cela continue et RFF/Zero est arrivé...sans se presser,.... depuis. Le coordinateur du collecitf d’élus ardéchois est à la commission du développement du transport en Europe, en France et donc en Ardèche dont il est le sénateur... une des priorités !!! Juge et partie.
Aucun opposant à la table des négociations passées.
Nous demandons maintenant qui sont les responsables de cet oubli dramatique pour les Populations ? Il faudra bien mettre des noms en face maintenant que l’ENFER arrive.
Mais nons continuerons de "ferrailler" avec RFF et leurs accompagnanteurs régfionaux et surtout locaux. Vivement les prochaines municipales et européennes, vous aurez aussi le droit et le devoir de poser des questions pertinentes.
tout est dit,
Les Populations 07 ont été oubliées, abandonnées, lors des discussions en 2009... Elles se rapprochent maintenant des "défenseurs du sud lyonnais.."
Quel désordre dans la famille politique ardéchoise !

Le président nouveau ADRD07, Jouve rené,

Logo de adrd07
lundi 29 juillet 2013 à 23h29, par  adrd07

certains élus ont hélas des envies très poussées vers de nouveaux lotissements le long des voies ferrées ! Force est de constater que les scrupules ne font pas reculer les premiers magistrats communaux. sur des implantations de lotissements
. Endetter des jeunes ménages sur du clong terme pour un bien qui sera invendable à l’horizon 2025/2030. de par les trafics prévus 150 trains jour et la politique ferroviaire du développement ferroviaire du gouvernement, des élus régionaux et surtout les lobbyings de certainsde nos élus communaux.
Au fait une question à se poser, combien d’élus communaux habitent le long des voies ferrées ? Très peu certainement,
A notre connaissance sur la localité de Cornas 07, à côté de Saint-Péray petit village réputé pour son crû.. et qui l’eut cru qu’un grand lotissemnt était en prévision côté nord-est de la voie, RFF au lieu de murs anti-bruit peu efficaces .... de par le prix 2500/4000 € le mètre linéaire... on se doute de l’inéfficacité dûe en grande partie par le prix... Les murs antibruits seront remplacés par des murs de verdure.. ! très efficace en cas de déraillement. ? A la sortie nord de Cornas à 2 kilomètres .. un accident en 1954 le 4 juillet.. collision entre un train de voyageurs et une motrice... bilan 37 morts et de bombreux blessés, une erreur d’aiguillage, la faute à pas de chance.
un riverain Jean-Louis, de Cornas,

Logo de Cossin Jean
lundi 29 juillet 2013 à 18h44, par  Cossin Jean

Je suis d’accord avec le fait que si le bruit dépasse les normes, ça laisse une marge de manoeuvre pour annuler ou diminuer l’impact de l’autoroute ferroviaire par voie - hélas judiciaire - probablement. D’ailleurs à la dernière réunion de La Voulte, un élu avait compris la démarche (mentait il ?). Si l’impact bruit peut être pris en compte, il y aura par conséquent une non augmentation du trafic de matières dangereuses et polluantes, qui quand elles passent, font du bruit. Arrêtons de refuser les mains tendues quand on ne parle que du bruit sous prétexte qu’il ne faut pas accepter le passage de produits dangereux non plus. Les 2 vont de toute façon ensemble : moins de bruit implique peut être des trains roulant moins vite, d’où une autoroute ferroviaire pas si "rentable" que ça et un passage des trains ailleurs que sous nos fenêtres.

lundi 29 juillet 2013 à 11h57

Certains élus sont semblent-ils prêt à implanter des nouveaux lotissements le long de la voie ferrée en protegeant les habitants du bruit avec des talus. Qui les protégeras de la vétusté des infrastructures ou du matériel ? Qui les protégeras de l’erreur humaine ?. Le principe de précaution est il sélectif ?