Persuader/Convaincre

vendredi 30 août 2013
par  adrd07
popularité : 1%

Pour justifier son discours de mise en place de son autoroute ferroviaire internationale sur les voies ferrées historiques de la rive droite du Rhône datant de 1875, RFF (Réseau Ferré de France) veut persuader au travers du Grenelle de l’environnement les Populations ardéchoises de l’intérêt de cet "avénement ferroviaire" qui va bousculer notre Environnement, notre Qualité de Vie, notre Sécurité ! Et de tout ceci personne n’en parle, à part les associations qui sont quant à elles ignorées.

Etonnant quant aux résultats dramatiques en termes de nuisances, des dangerosités et de spoliations à la clef ! personne n’est inquiet, mais persuadé du bien fondé !

Pour réhausser le dialogue présenté par RFF et ses "accompagnateurs" politiques, qui prennent les Populations pour plus analphabètes que leurs pieds et qui placent les dites populations riveraines par leurs discours, à la hauteur des roues carrés qui sont de plus en plus nombreuses à emprunter les voies de la rive droite et qui le seront à l’horizon de 2025.. 150 trains jour en moyenne, leurs discours, un train toutes les 5 minutes ?. Nous nous devions de relever la hauteur d’âme de cette noble institution qu’est RFF (.Ferré de France) et avertir ses "accompagnateurs". 

Pour l’autoroute ferroviaire internationale de fret... une Raison d’Etat ?  Raison d’Etat... principe invoqué par une nation ou un état lorsqu’il doit violer des règles morales pour parvenir à ses fins ou assurer son intégrité). Nous utiliserons le terme de "transgresser" plutôt que violer moins révolutionnaire... Quoique qu’en y regardant de plus près, cette défintion se corrobore à la suite de l’article 35 des droits de l’Homme et du Citoyen 1793, Notre Grand Pays démocratique par la voix de son auteur Maximilien de Robespierre (qui fut guillotiner sur la place de la "révolution" place actuelle de la Concorde ! (Concorde rimant avec guillotine,on peut se poser des questions ?) Article 35 des droits de l’Homme et du Citoyen "quand le gouvernement viole les droits de Peuple, l’insurrection (rien que cela !) est pour le Peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs".

Nous eussions préféré le dialogue, la concertation, mais cette alternative a été refusée aux populations et à notre association. Avons été oubliées. écartées  ? Que nous reste-t-il  ? L’Enfer ou le Combat  ? Le Combat certainement.

Depuis 2009, naissance de l’ADRD07, "aux forceps" en mairie d’Arras, notre association représentant les Populations riveraines ardéchoises, les quelques 60% des populations concentrées sur la rive droite, soit 192 000 personnes, la majorité des ardéchoises. Celles-ci ont été confrontées aux propos "persuasifs" bien veillants et rassurants de RFF et de leurs Consorts accompagnateurs.

Il nous semble important d’avertir certains élus qui se sont engagés par erreur sur la voie ferrée de "l’accompagnement intempestif", sans se rendre compte des tenants et des aboutissants dramatiques de conséquences.d’un tel accompagnement. Nous exigerons qu’ils assument demain les graves conséquences de leurs actes d’aujourd’hui.

RFF and Co veulent nous "persuader" de leurs propos sécurisants, sur une acceptation de l’arrivée de l’autoroute ferroviaire internationale de fret... 

Les Populations riveraines sont "Convaincues" du contraire, c’est ce que nous allons développer sur un plan philosophique, un plan de vérité, de morale.  On appelle "morale" un système de jugements de valeur qui est en relation avec les conditions d’existence d’un ou de plusieurs êtres... .(la volonté de puissance,, (Nietzsche). 

Persuader/Convaincre : ces deux verbes, à peu près interchangeables dans le langage courant, doivent être distingués philosophiquement, car ils désignent deux façons différentes d’amener un auditeur ou un interlocuteur à partager une position. S’il s’agit, dans les deux cas, de vaincre l’opinion adverse, les tactiques pour arriver à ce résultat ne sont pas de même nature. Alors que la persuasion joue sur et de l’affectivité, de la subjectivité (opposée à l’objectivité)  la conviction s’adresse à la raison. En termes platoniciens : la persuasion recourt à la rhétorique (manière d’emporter l’adhésion sans se préoccuper du vrai), tandis que la conviction use de la dialectique (analyse et échange d’arguments vérifiables et quantifiables). A la limite on peut considérer que tous les moyens sont bons lorsqu’il s’agit de persuader... tandis que pour convaincre, seule est utilisable l’argumentation rationnelle, la vérité.

* La persuasion peut reposer sur la séduction puisqu’il n’est question que de décider l’auditoire à croire ou à faire quelque chose, et que l’on vise, sans être nécessairement sincère, ce qu’il y a en lui de plus intime ou de plus profond. : le discours démagogique cherche ainsi à persuader plutôt qu’à convaincre.

** Convaincre suppose que la victoire soit remportée en ne s’adressant qu’à la réflexion : le débat a lieu, non entre des personnes comme subjectivités, mais entre des arguments. Cela suppose que celui qui cherche à convaincre adhère à ce qu’il dit et le considère comme une vérité puisqu’il en amène la sincèrité et les preuves irréfutables et leurs vécus.

Ce qui montre finalement la différence entre les deux démarches, c’est que l’on peut être aussi bien persuadé sans être convaincu... que convaicu sans être persuadé.. D’une part, on a bien le sentiment que l’on a raison de croire à telle chose mais on n’est pas capable d’argumenter pour justificer ce sentiment. De l’autre, on acquiesce par la raison.

En conclusion : RFF veut nous persuader du bien fondé de ses intentions, de ses persuasions sans en amener les arguments probants , sincères et vérifiables, que des prévisions d’aménagements... Par tous les moyens et discours on veut nous persuader de notre futur environnement comme possible et supportable malgré les nuisances, les dangers, (matières hautement dangereuses, nucléaires, accidents survenus) et les spoliations déjà subies (pertes immobilères des patrimoines). et les aménagements "prévisionnels" non certifiés à court, moyen et long terme.

Les populations riverains sont "convaincues" par leurs arguments quantifiés (trafics en hausse...) vérifiables et vérifiés (accidents survenus sur la rive droite, spoliations, matières dangereuses transitées sur les voies ferrées dangereuses, environnement dégradé,  de "leurs vérités".

ET..... Si RFF et Consorts avaient si sûrs de leurs arguments vérifiés et certifiés, ils auraient invité les assocations par devoir de transparence, dont la nôtre à la table des négociations au Comité de Pilotage et Suivi.. Alors quelles ont été oubliées, écartées, abandonnées, la nôtre en l’occurrence représentant les Populations ardéchoises. Encore un mystère à éclaircir ? 

Que d’ombres dans cette "opacité ferrée" qui est imposée aux populations

 Nous finirons par la fameuse règle d’or philosophique, ."ne fait pas à autrui ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse". ( F. Lenoir) 

ADRD07..... plus de 28260 visites  !!! 



p


Commentaires