Suite de l’ENFER,

dimanche 6 octobre 2013
par  adrd07
popularité : 1%

Ce samedi matin 5 octobre avait lieu une SIMULATION d’une Catastrophe ferroviaire de matières Dangereuses en gare de Sérézin du Rhône, simulation à l’horizon 2023, qui s’est soldée par 7 morts.. (des faux, des morts vivants) et quelques rescapés de l’ENFER.

Par le passé il y a 60 tout juste, un accident ferroviaire avait fait 13 morts ! Tout ce que nos relatons, nos propos se veulent véridiques et réalistes.

Celle-ci de SIMULATION s’est déroulée dans la bonne humeur.. mais avec la peur au ventre si de telles perspectives devenaient réalité.

 1200 personnes se sont prêtées aux rôles de figurants devant les nombreuses forces de Police et police ferroviaire et les caméra de FR3, les radios. Les Forces de police n’ont pas voulu jouer le jeu ! C’est pour détendre l’atmosphère tendu de la première heure passée sur le pavé. 

Que du beau monde, dans le meilleur des mondes si les Matières Dangereuses n’empruntaient pas les voies ferrées rives gauche et droite.

Après un festival des fumigènes, feux de bingales, concerts de sirènes, de cris d’affolements, de détresse, d’appels au secours, de cadavres allongés sur le bitume ; le calme revint peu à peu. Un hôpital de Campagne fut dressé pour accueillir blessés, grands brûlés et mourants . Une chapelle ardente fut dressée baptisée Carenco... drôle de nom ? Quand on sait que ce nom est celui du personnage qui détient le dossier du CFAL entre les mains et qu’il ne souhaite recevoir aucune association de défense des POpulations riveraines.  Bilan 7 morts-vivants et quelques rescapés dont un valeureux ardèchois de Cornas, habitué aux dangers, il était venu en tenue de pompier avec masque à gaz.. il avait prévu le pire. Serons-nous un jour obligés de vivre couverts et masqués ?

Une minute de silence vint ponctuer cette simulation qui laissera bien des souvenirs. Souhaitons que ce soit que des Souvenirs et que ces "souvenirs" ne deviennent pas un jour réalité. 

Un message très important de la Fédération PARFER (plus de 300 élus) fédération des élus du Rhône-Alpes qui refusent en bloc ce CFAL gauche et droite. Le représentant de PARFER présent et maire de Sérézin pris la parole en indiquant clairement que PARFER était derrière les associations et les Populations. 

 ON NE PEUT ÊTRE PLUS CLAIR  !

OUF  !  LEs élus du Rhône-Alpes sont du côté des Associations des populations riveraines. Un bien bel exemple de Courage.

Gageons qu’ils soient récompensés de leur courage lors des prochaines élections et réélections en mars et en avril prochain.

Certains des Élus ardèchois seraient bien inspirés de suivre l’exemple des élus PARFER, exemple de "courageux élus rhônalpins". 

Le courage en Ardèche aurait-il disparu  ? Pourtant certains élus-maires commencent à réfléchir à ce que veut dire le mot courage envers les Populations ..

.Ceux qui ont quitté le "train" du collectif des élus ardéchois coordonné par le sénateur M. Teston, ( partisan du développement ferroviaire en Europe et en France), refusent de "cautionner" l’ENFER programmé de RFF (réseau ferré de France), ils ont rejoint la fédération PARFER. Bravo Messieurs !

Devant cette Grande Catastrophe Environnementale...rive droite-rive gauche des autoroutes internationales de Matières Dangereuses qui se met en place TOUT le monde devrait dire NON  ! pour eux-mêmes NON pour leurs enfants, NON pour leurs petits-enfants.

Nous resteraient-ils les moins courageux ? Auraient-ils abandonné leur Population  ? NON  ! Nous le pensons pas. Ils devront le dire haut, fort et envoyer un signe fort, sincère aux Population, en refusant de "cautionner" l’ENFER.

 Soutenir notre Association de Défense serait un témoignage "salvateur". Nous attendons leur contact  ? Nous les contacterons avant les prochaines élections et leur souhaiterons bonne chance........



Commentaires