LE COMITE DE SUIVI ; le restant du Collectif des élus 07,

mercredi 16 octobre 2013
par  adrd07
popularité : 3%

 

Après la Réunion Publique de vendredi 4 octobre dernier qui s’est déroulée à Charmes/Rhône, réunion au cours de laquelle le Sénateur Michel Teston annonçait que les efforts du Collectif portait ses fruits  !avec un futur mur antibruit !

Nous avons eu l’occasion, notre association défendant les Populations de dire tout le bien que nous pensions de "ses fruits remplis de gros pépins." Pépins de nuisances de dangers, de spoliations... 

Que ses fruits du Collectif ardéchois ou de ce qu’il en restait du collectif, était les fruits de la COLERE ! que derrière ce mur antibruit et antidémocratique car imposé avec le plus grand mépris par RFF et certains accompagnateurs départementaux partisans du développement ferroviaire du fret en terre ardèchoise, se profilait sournoisement mais sûrement l’ENFER.

A cette réunion à laquelle bien évidemment le nombre de trains qui vont passer derrière ce mur de la Honte n’a pas été donné ! 

Par mesure de transparence et de courage, que certains élus devraient avoir, nous le répétons, le nombre sera de  :

125 trains-jour pour l’année 2020, (demain) ;  de 150 trains-jour pour l’année 2025 ;  et 260 trains-jours en 2030  ! Un record ! Un ENFER !

 Ecrits à l’appui ! On comprend bien pourquoi de tels chiffres ne sont pas glorieux à énoncer ! et qui plus est, les perspectives électorales de mars prochain ne se prêtent pas à pareilles confidences de la part de certains élus accompagnateurs !

 Nous sommes dans la persuasion la plus totale de la part des élus. . Lire notre article sur la Persuasion, la subjectivité de certains élus et la CONVICTION des Populations riveraines ! Certains élus du collectif veulent nous persuader de notre futur confort, de notre future vie,... ? Notre CONVICTION (objectivité remplie de preuves accablantes) s’oppose à leur raisonnement orienté vers l’Intensification, les Dangers, les Spoliations des Populatins riveraines. 

 Une Réunion importante du COMITE DE SUIVI coordonnée par le coordinateur-sénateur s’est tenue le lundi 7 octobre  ? Qu’en est-il ressorti ? A quelle sauce "tartare, barbare" les Populations seront mangées. Du courage ! pour avertir les Populations.

  COMITE DE SUIVI qui regroupe certaians élus du collectif 07, RFF, les services techniques de la Préfecture. Les associations devaient être présentes lors d’une demande d’un Préfet en 2009. En réponse en juin 2009 au souhait du Préfet en place à cette époque, les élus en ont décidé autrement oubliant dans leur courrier de confirmation de mentionner les Associations pourtant les seules concernées par cet ENFER savamment programmé ! Oubliées, Abandonnées  ? OUI,

Nous payons pourtant nos impôts, nationaux, locaux, nos anciennes TP. taxes professionnelles et ses remplaçantes CFE (contributions financières des Entreprises en depuis 2012).

Qu’en est-il à ce jour, des informations concernant les Populations impactées, abandonnées  ! Les réunions d’informations des associations ont cessé depuis juin 2012. ?

Il faudra bien que ce collectif rende des comptes et ceci bien avant les futures" municipales" 

A bon entendeur Salut ! 

Nous ne sommes pas dans une république "bananière" où l’information est "top secret", une affaire de quelqu’uns ! Mais dans une Démocratie participative. . Lors des prochaines municipales les Populations impactées sauront le rappeler à ce "collectif si particulier qui parle de l’intérêt général". Ce collectif il fauttle rappeler ne s’occupe que des intérêtsdes collectivités !

Vous pouvez découvrir sur le site, ce collectif d’élus, ce train de collectif 07 qui avait été porté à la connaissance des internanutes-adhérents par le bureau précédent de l’ARDR07 de 2012. 

Notre devoir sera d’actualiser ce "train-train" pour les prochaines municipales afin de vous faire découvrir les survivants de ce train et partisans du développement ferroviaire donc de l’autoroute ferroviaire internationale de fret dangereux avec les cadencements prévisionnels (cités plus haut) donnés par les instances supérieures du département Ardèche. 

En ont-ils trop dit, trop écrit  ? Le silence serait à l’ordre du jour ? 

La garantie... d’un grand frisson d ’effroi, de peur, de dangerosités, de spoliations.. car les accidents se sont produits et bizarrement nos élus n’en parlent jamais  ? Encore une question restée sans réponse.

et si l’Ardèche venait de commettre sa plus grande ERREUR ENVIRONNEMENTALE ECOLOGIQUE POU RLES PROCHAINES DECENNIES  ?  Certainement que OUI !

Du "courage" messieurs, le Peuple vous a élu pour cela.

 

 

 

 

 

 

 

 



Commentaires