ARRET DES HOSTILITES ET NUISANCES FERROVIAIRES SUR LA VOIE FERREE HISTORIQUE (1875) RIVE DROITE DU RHONE

samedi 9 novembre 2013
par  adrd07
popularité : 2%

Le pont ferroviaire sur la commune de Guilherand-Granges était ce samedi matin 9 novembre en pleine effervescence. Beaucoup de monde pour voir la mise en place d’une structure "made in RFF"  (réseau ferré de France) grande entreprise dont la gestion rigoureuse se solde aujourd’hui par un abyssal déficit chornique depuis des décennies de 31 milliards €. Mais pas d’inquiétudes, ce sont les contribuables qui résorberont la dette !

Pour installer cette structure sous les rails aller et retour, de la voie ferrée historique datant de 1875, ce qui a du lui soulever le coeur des voies historiques et hystériques à la perpective des cadencements futurs, l’Enfer ! Une prouesse technologique ? Certainement ! Mais pas pour les Populations dont les conséquences vont se faire sentir douloureusement pour les décennies à venir avec "l’Erreur".. 

Le "réveil des endormis" sera fort bruyant.

De nombreux badauds et bedeaux contemplant les efforts des grutiers virtuoses pour la mise en place de ce qui sera le pont ferroviaire sous lequel passeront les voitures et poids lourds PL, à la suite de la fermeture future en 2014 du passage à niveau P.N (point noir) N 64. des Freydière 

Tout ceci pour accueillir la nouvelle autoroute ferroviaire internationale de fret dangereux de matières dangereuses MD et des cadencements de 125, 150 et 260 trains jours, avec des convois plus longs et plus lourds !

Voilà le progrès pour l’Ardèche verte de notre département ?

Les Populations riveraines ardèchoises parlent quant à elles d’une grande ERREUR Environnementale, Ecologique et Economique pour des décennies à venir pour l’Ardèche. Elle sera dorénavant moins "verte" qu"avant.

La Drôme avait une autoroute routière internationale la plus fortement engorgée d’Europe.

l’ ’Ardèche est heureuse d’accueillir sur ses terres une autoroute ferroviaire internationale de fret dangereux avec des conséquences dramatiques pour les populations riveraines don til est bon de rappeler que 60 % de la population ardèchoise est concentrée dans le couloir rhôdanien ! 192 000 personnes  ! Conséquences ? Nuisances sonores, vibratoires, matières dangereuses MD transitées dans nos communes, 24 heures sur 24 et 365 jours par an. devant nos habitations, nos Écoles..

 Combien d’écoles ? plus de 37 sur le département environ 8000 enfants.

Quel intérêt pour le département ? Depuis 2009 notre association de défense attend une réponse ;

Force est de constater que l’Ardèche a dorénavant deux visages, celui reposé, verdoyant de l’Ardèche des plateaux et celle de la vallée, du couloir de l’Enfer, aussi verte ! mais de colère ! 

Le couloir ardèchois a été abandonné ! Il y a dorénavant deux Ardèche. Il nous faudrait deux Conseils Généraux ? Un général et l’autre plus généreux pour les populations impactées, polluées et spoliées.

RENDEZ-VOUS ce mardi 12 novembre à une réunion publique d information départementale à 20 h15 à GUILHERAND GRANGES à la salle Agora (à côté de la Mairie) Vous découvrirez des informations qui n’apparaissent pas dans les médias, et de la part des élus.



Commentaires