ECOLOGIE PUNITIVE ? Qui a dit punitive ?

mercredi 14 mai 2014
par  adrd07
popularité : 1%

ce mardi 13, grosse affluence sur le site, les langues se délient pour les européennes  ? un réveil semble s’amorcer pour quoi  ? Pour qui ?

---------------------------------------------------------------------------- ADRD07, avec l’arrivée du nouveau ministre de l’Ecologie, a eu un instant de baume au coeur, la nouvelle ministre Ségolène Royale s’en est pris à l’Ecologie punitivie ! 

Nous avions pensé que les Populations riveraines du couloir rhôdanien n’étaient pas entendues par les " politiquement corrects" 

Nous la remercions de se pencher sur le problème des populations ardéchoises et que les fameux portiques bretons nous les retrouvons ces portiques et antennes le long des voies ferrées ardéchoises avec des cadencements, des trafics actuels et futurs, des trains marathons les plus longs d’europe à ne pas mettre dehors un bonnet rouge.

ADRD07 ne voudrait pas se tromper, il s’agit bien aussi... dans l’écologie punitive, des triples punitions pour les Populations ardéchoises 

1- cadencements déments futuristes, 2- matières dangereuses accrues, dangers, - 3- spoliations des biens immobiliers des populations impactées.

Trop c’est trop. Nous sommes d’accord avec la ministre de "l’Ecologie constructive" dirons-nous. L’Ecologie au service des êtres humains et non le contraire. Les punitions pour ceux qui les appliquent, ce qui pourrait bien être le cas pour les prochaines "européennes" car l’europe pour les populations riveraines amènera la triple punition, puisque voulue par la dite Europe ? 

Nous attendons de la nouvelle ministre qu’elle accorde ses "discours violonneux" avec son subalterne le secrétaire d’état au transport, à la pêche en eau profonde en mer et en rivière, une vieille et nouvelle connaissance dans le monde du transport et qui a eu de nombreux soucis avec le transport ferroviaire (nombreux accidents et France et en Europe et dans le monde en général cet été 2013.

Le secrétaire d’état M. Cuvillier déclarait le 30 août 2012 à l’ancien président du Conseil Général de l’Ardèche Pascal Terrasse ce discours sur la rive droite ardèchoise, clair et net...."elle a connu (la voie 07) des niveaux de trafics allant jusqu’à une centaine de trains par jour, voire 150. Il n’y a donc pas besoin d’envisager pour le moment la réalisation dans la vallée du rhône d’une nouvelle voie dédiée au fret", dixit le ministre  ! 

On ne peut être plus clair, ce que tous les élus dirigeants de l’Ardèche se sont bien empressés de ne pas confirmer aux Populations riveraines 07, c’est à dire les 60 % du département concentrés dans le couloir rhôdanien.. 

Nous comptons sur la nouvelle ministre "Ségolène" pour ramener son secrétaire d’état rétrogradé, sur des "voies" plus humaines et non punitives.

Le temps des "européennes" devraient faire réfléchir les "politiques ment corrects".

Si l’ADRD07 peut se permettre de donner son avis sur la problématique ferroviaire dans l’intérêt des Populations qui sont diablement recherchées pour leurs "émissions de voix.. municipales et européennes... pour la construction d’une voie dédiée au fret européen et mondial.

L’argent et plus particulièrement les financements pour la construction de cette fameuse voie, messieurs les élus de tout bord la BEI (Banque Européenne d’ Investissement) est à votre disposition depuis 2013.  Celle-ci finance les grands projets d’infrastructures routières et ferroviaires en Europe. Sur du moyen et long terme le coût serait indolore, dixit des élus du Rhône-Alpes.   Elle aurait le mérite de relancer l’économie rhônalpine, le travail et l’Emploi par la même.

 Il suffit de chercher des voies... qui ne sont pas principalement ferrées...

 

Une autre piste.... le développement du fluvial.... dans le prochain édito (qui se voudra amical) ADRD07 vous parlera aussi de cette piste dont certains décideurs départementaux politiques utilisent pour se véhiculer.... leur personne et leur voix.

 



Commentaires