VERBATIM... SUR LE BRUIT

dimanche 2 novembre 2014
par  adrd07
popularité : 1%

merci du document envoyé, par un adhérent.

--------------------------------------------

Vous pourrez découvrir un compte-rendu verbatim du MINI GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT ;

Sommes surpris d’apprendre sur ce verbatim du Grenelle sur le BRUIT.....

... Le règlement est que RFF (Réseau Ferré de France garantisse à chaque habitation , à chaque bâtiment d’habitations ou sensibles à un niveau d’exposition au bruit de ... 63 deb (décibels) pendant le jour (6 heure à 22 heure et de 58 deb la nuit (22 h à 6 h) et ce pendant toute la durée de vie de l’infrasstrucrue   (loi du bruit 1992)

 

Alors que RFF est resté sur les bases de 68 dB la nuit et 73 la journée  ??

Alors que nous savons par des études non officielles (sonomètres) effectuées par notre Association que certains convois passent et repassent devant les habitations et Ecoles de la rive droite à parfois 90 dB sur des tronçons ferrés en droite ligne, don tle secteur de Cornas.

 

Faudra que les Populations obtiennent des Financements pour prouver officiellement les dépassements quotidiens. l . Etudes au demeurant très onéreuses que les Assocations régionales ne peuvent fiancer.

Alors que ces études auraient dues quant à elles financer par les fonds publics de la région et des départements et plus particulièrement celui de l’Ardéche !! Par principe de précaution et pour la Protection des Populations ardéchoises  !!!          Etonnant cet assourdissant SILENCE DE NOS DIRIGEANTS ?  

* On construit des stades de foot, des réalisations de loisirs, des reconstitutions de "gouffre" et pour des financemnts pour la Sécurité des Populations Riveraines de contribuables ? Pas de possbibilité  ! RIEN, Pas de réponse aux demandes de financements. Quand on sait les procès en cours pour la "Tempête vendéenne XYNTIA". Certains élus devraient réfléchir. Du fait des accidents déjà survenus.

A ce jour aucune mesure de financement dans ce sens pour les Populations.

Force est de constater que les élus se sont endormis sur la problématique ferroviaire punitive sur la rive droite. La réalité dépasse aujourd’hui la fiction, avant la friction.

Un point important à élucider, pour la Santé, la Sécurité des Populations. Article L 2212 du code des Collectivités Territoriales. A lire et à relire pour les concerncés.



Commentaires